, ,

Le parc national de Joshua Tree

Joshua Tree, ce nom vous dit sûrement quelque chose si vous êtes fan de U2 ! Sinon, c’est aussi et surtout un parc national Californien à seulement une heure de route de Los Angeles et à 30 minutes de Palm Springs. Nous souhaitions profiter un peu plus de Joshua Tree lors de notre dernier voyage aux États-Unis car nous l’avions seulement longé en 2016 et sa végétation nous intriguait pas mal donc nous avons décidé d’y passer une demi-journée en septembre dernier après avoir dormi aux portes du parc (je vous en parle dans cet article).

Le parc s’étend sur 3200km² et se situe à la jointure de deux déserts, le désert du Colorado, qui est vaste et plat et le Mojave desert qui est beaucoup plus vallonné. C’est dans ce dernier que l’on peut observer des Joshua trees, l’arbre mythique qui représente le parc. Il y a 3 ans, on s’était contenté de visiter le Mojave desert qui est en accès libre à l’extérieur du parc et qui permet de voir pas mal de Joshua trees mais cette fois, nous avons marqué un arrêt pour mieux découvrir le parc et ses environs et notamment passer une nuit à sa bordure. Il y en effet peu d’hébergements au sein même du parc (que du camping) donc nous avons choisi de dormir juste à côté afin de visiter le parc après une bonne nuit dans un Homesteader à Yucca Valley… Je vous en parle ici !

Les séjours aux États-Unis sont toujours beaucoup trop courts vu la multitude de choses à y faire donc vous avons décidé de ne passer qu’une partie de la journée à Joshua Tree car nous devions filer dans un autre parc par la suite mais une journée suffit à voir les principaux sites du parc… Il faisait très chaud, rendant les randonnées compliquées, malgré le vent qui y souffle étonnement, vous pourrez d’ailleurs voir pas mal d’arbres couchés voire cassés à cause du vent ! Je pense que c’est une généralité à Joshua Tree, il y fait plus de 30 degrés une bonne partie de l’année ce qui rend l’exploration compliquée, préférez y aller en automne/hiver. Je dirais que globalement, longer le parc suffit à voir un peu de paysage mais certains points de vue sont vraiment chouettes et l’étendue du désert de Joshua Tree est dingue avec tous ces arbres et les rochers qui viennent couper le désert occasionnellement donc si vous avez le pass pour les parcs nationaux, profitez-en pour y rentrer, sinon, demandez-vous si vous souhaitez vraiment y aller car l’entrée est tout de même à $30 par véhicule…

Informations pratiques

Prix de l’entrée pour Joshua Tree : $30 par véhicule pour un pass valable une semaine et l’entrée est incluse dans le pass annuel « America the beautiful ».

Attention : Il faut bien prévoir sa visite car il n’y a pas de réseau cellulaire ou internet au sein du parc, demandez la carte à l’entrée du parc et prévoyez votre séjour un peu avant pour ne pas vous retrouver à ne pas savoir quoi faire une fois sur place ! Pour le chemin, c’est assez simple car il n’y a qu’une route principale dans le parc, la carte et les panneaux sur place suffiront sûrement à vous orienter.

Où dormir ? Si vous voulez loger dans le parc, il n’y a que des campings ! Aucun autre hébergement n’est possible dans l’enceinte du parc donc vous pouvez trouver un logement à proximité des entrées du parc, je vous donne des bons plans logement dans cet article !

Où manger ? Il n’y a pas de restaurant ou d’épiceries dans le parc, prévoyez donc de quoi manger et boire avant. De notre côté nous avons mangé dans un très bon café qui proposait de super petits plats végétariens à des prix raisonnables, le « Frontier café » au 55844 Twentynine Palms Highway à Yucca Valley, c’est tout à côté de l’entrée nord de Joshua Tree et je le recommanderai à tout le monde avant de rentrer dans le parc ou en sortant ! Si vous voulez faire vos courses, de notre côté nous avions fait le plein à Palm Desert après notre départ de Palm Springs.

Pour plus d’informations « de base » comme les horaires d’ouverture, les plans, etc, vous pouvez aller sur le site des parcs nationaux américains !

À voir

Keys view : Le plus beau point de vue de Joshua Tree ! L’endroit que l’on a préféré dans le parc. Le point de vue se trouve au sommet des Little San Bernardino mountains et donne sur toute la vallée environnante, vous pouvez y voir la vallée de Coachella, la fameuse faille de San Andreas, les Santa Rosa Mountains voire même le Mexique lorsque le ciel est dégagé !

Hidden Valley Trail : Une petite boucle de 30 minutes de marche qui permet de se balader au milieu du parc, un classique, à faire si vous avez le temps.

Skull rock : Une balade super rapide de 20 minutes permet d’observer un énorme rocher en forme de crâne humain !

Cholla cactus garden : Nous n’avons malheureusement pas eu le temps d’y aller car ce n’était pas du côté de notre entrée et nous devions filer mais apparemment c’est vraiment un superbe endroit, plein de cactus de toutes sortes très importants pour la faune et la flore du parc, on y accède grâce à une marche courte d’une dizaine de minutes.

Randonnées : Pour les randonnées plus longues, je vous invite à aller sur le site du parc Joshua Tree où tout est indiqué, comme je le disais plus haut, nous n’en avons pas fait lors de notre visite.

Au printemps : Lorsque le printemps est là (avril/mai), le parc bourgeonne et vous pouvez observer des fleurs au milieu du désert, notamment du côté d’Indian Cove, c’est apparemment assez magique.

La nuit : Les rangers du parc organisent régulièrement des nuits pour observer les étoiles, n’hésitez pas à vous renseigner sur le site de Joshua Tree car cela nécessite de pouvoir camper dans le parc !

Pioneertown : Si vous avez le temps, à l’extérieur, proche du parc, il y a la ville de Pioneertown, une ville construite dans les années 40 qui a servit de décors de cinémas à de nombreux films et séries. De notre côté nous dormions pas loin donc on a décidé d’aller y faire un tour et c’est assez fun, d’autant plus qu’en saison il y a pas mal de petites boutiques qui sont ouvertes sur place. Cliquez ici pour voir les photos de la ville en bas d’article !

Pioneertown

Je vous le redis ici si vous n’avez pas lu plus haut, à l’extérieur de Joshua Tree, proche de l’entrée du parc il y a la ville de Pioneertown, une ville construite dans les années 40 qui a servit de décors de cinémas à de nombreux films et séries. En saison il y a pas mal de petites boutiques qui sont ouvertes sur place et ça rend le tout vivant et assez irréel, une bonne façon de commencer ou de finir sa visite dans le coin.

About Marine

Blogueuse & Photographe. J'ai crée "Les dessous de Marine" en 2009 pour écrire sur les sujets que j'aime. Aujourd'hui, je parle de mode, beauté, voyage et bouffe avec une approche éco-responsable.

You May Also Like

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *