L’arrivée de Baguette à la maison

Dernier épisode de la saga « Baguette » avec cette fois-ci un point sur l’arrivée de Baguette à Nantes. Nous avons Bertie depuis bientôt 3 ans et si nous ne doutions pas de lui car c’est un gentil petit chien, nous avions tout de même quelques appréhensions quant à l’arrivée de Baguette chez nous car elle allait chambouler notre quotidien.

Pour rappel de la situation, je vous invite à lire cet article sur l’adoption de Baguette et celui-ci sur notre voyage jusqu’en France pour la ramener de Los Angeles !

Cet article comprend un lien sponsorisé pour Agria, une assurance pour animaux mais mon contenu reste libre et cet article était déjà prévu au préalable.

La rencontre

Lorsque je suis arrivée à Nantes avec Baguette, Julien nous attendait sur le quai de gare pour accueillir Baguette au mieux. Il n’avait pas fini de travailler donc nous avons préféré aller sur son lieu de travail avec lui et attendre pour rentrer à la maison tous ensemble et présenter Baguette à Bertie.

Une fois son travail terminé, nous avons filé à la maison, avons monté les marches en trépignant d’impatience et la rencontre est arrivée. Bertie lui a fait la fête, Baguette aussi, ils se sont tournés autour pendant quelques minutes et ça s’est vraiment bien passé. On était super heureux. Baguette est encore super excitée par les autres chiens et devient incontrôlable quand elle en voit un (elle saute, aboie, couine pour jouer) mais ici, avec Bertie, elle semblait avoir compris que ce n’était pas un simple chien de passage !

Les premiers jours de cohabitation

Les premiers jours ont été assez compliqués du côté de Bertie. Il est assez pot de colle alors ne plus être le seul chien de l’appartement a du le perturber un petit peu. Il a été assez jaloux les 2 premiers jours, il boudait, ignorait Baguette et il lui est arrivé de grogner pour défendre ses jouets ou quand on faisait des câlins à Baguette et à lui en même temps… Baguette n’arrangeait rien en piquant le panier de Bertie mais on ne peut pas lui en vouloir, il a l’air sacrément confortable, on la remettait sur sa couverture à défaut de lui avoir trouvé un panier à temps. J’avoue que ça nous a un peu peiné, nous qui pensions qu’avoir un autre chien dans sa vie lui ferait du bien (il a un gros besoin de jeu et j’avais toujours l’impression qu’il s’ennuyait quand je travaille en journée – même si je suis à la maison, je ne peux pas m’occuper non stop de lui -), on s’est vite demandé si on avait pas fait une connerie en lui imposant un autre chien. Qu’à cela ne tienne, on avait Baguette chez nous et il faudrait faire avec, on a donc essayé de faire comprendre à Bertie qu’on l’aimait tout autant qu’avant mais qu’on devrait désormais s’occuper d’un autre petit chien.

Jusqu’au week-end, Bertie a été un peu boudeur et puis le samedi matin, tout a changé. On a fait monter les deux chiens sur le lit pour un câlin et les choses se sont apaisées, chacun a eu des câlins puis ils se sont posées sur nous, calmement et sans jalousie, ça nous a rassuré pour la suite et on a alors compris qu’il faudrait juste du temps.

L'adaptation de Baguette

Si nous avions passé une semaine géniale avec Baguette pendant nos vacances, nous ne savions pas comment elle se comporterait une fois chez nous. Nous n’avions eu aucun accident de pipi/caca durant les vacances, elle était même assez facile avec les autres chiens et elle était un peu pot de colle mais se posait facilement. En revanche, une fois à Nantes, les choses ont un peu évolué. Nous ne savons pas vraiment ce qu’elle a traversé dans sa vie d’avant, on suppose qu’elle a été abandonnée après quelques semaines/mois avec des maîtres mais c’est en tous cas une petite chienne qui a besoin d’être rassurée, apaisée et calmée si besoin. Elle est très énergique, « émotive » et si elle n’est pas craintive, elle se couche en revanche sur le flan lorsqu’on a la gronde, comme si elle avait été battue. On a peur de mal faire, de ne pas savoir appréhender ses craintes et ça nous fait de la peine parfois car on sent qu’elle est un peu paumée.

Pour le moment à la maison, elle est adorable mais quand on s’absente, elle enchaîne un peu les bêtises en grignotant tout ce qui lui tombe sous les dents, elle a dévoré un jouet en une heure alors que Bertie le rongeait depuis des mois sans faire aucun dégât, elle a mangé notre télécommande de home cinema et elle a mangé des choses qui trainaient par-ci, par-là, rien de grave pour le moment mais on a eu assez peur avec la télécommande car on a eu peur qu’elle ingère des composants toxiques en ayant mangé un bout du circuit imprimé et on a peur de quitter la maison car on ne sait pas ce qu’on va retrouver mâchouillé en rentrant… Elle fait aussi pipi à chaque fois que l’on s’absente, que ce soit lorsqu’on sort une heure pour aller faire des courses, que l’on ferme la porte de la salle de bain pour aller aux toilettes tranquillement (je sous-entends ici avec les deux chiens à nos pieds), ou même plus simplement quand on ne s’occupe pas d’elle. Elle n’a pas du beaucoup apprendre la propreté mais elle était propre pendant nos vacances quand on passait toute la journée avec elle donc on suppose que c’est en effet un manque d’attention… D’autant plus qu’elle le fait même quand on vient de se balader. On essaye de rallonger les balades pour éviter les accidents mais ça ne semble pas jouer. Nous avons contacté un éducateur canin qui va venir nous aider à comprendre ce qu’elle ressent et à améliorer notre quotidien avec elle et Bertie et on a hâte de commencer ! Elle n’a en soi pas beaucoup de problèmes pour une petite chienne qui a sûrement été lâchement abandonnée et laissée à la rue mais on aimerait qu’elle vive sa meilleure vie et cela passe par mieux la comprendre et régler ses problèmes, ses craintes et sa peur d’être à nouveau abandonnée. Elle n’a que 8 mois et elle a pour sûr, une marge d’éducation plus importante qu’un chien plus âgé alors on se dit que ce n’est pas trop tard.

À côté de ces petits soucis, c’est une petite chienne adorable, elle est super câline et fait d’ailleurs des câlins comme aucun autre chien que j’ai connu, elle peut littéralement passer des heures dans nos bras à se reposer. Elle réclame beaucoup d’attention et elle est parfois très (trop ?) énergique mais elle sait aussi se poser lorsque c’est le moment, même plus que Bertie qui est au taquet TOUT le temps. Elle prend en revanche un peu le pli depuis qu’elle est là et a tendance à se lever dès que je bouge, ce qu’elle ne faisait pas avant et je n’aimerais pas qu’elle devienne anxieuse car si c’est dans le caractère de Bertie de surveiller tout le monde (chien de berger), ce n’est pas un comportement naturel chez elle et je n’aimerais pas que ça le devienne ! On a donc quelques choses sur lequelles travailler mais on le savait en l’adoptant, les petits chiens adoptés ne sont pas aussi simples qu’un chiot qu’on peut « formater » dès tout petit.

Ce qu'il reste à faire

Après avoir commencé l’éducation, j’aimerais également emmener Baguette à l’école du chiot. Elle n’est plus tout bébé mais je pense que cela pourrait l’aider à gérer son comportement avec les autres chiens. On essaye de la socialiser en la promenant au maximum et dans des heures où on pourrait croiser d’autres chiens mais on ne progressera qu’en la plongeant dans le bain ! Nous verrons ce qu’en pense l’éducateur (Oh my dog à Nantes et si cela vous intéresse, j’y reviendrai dans un autre article quand nous aurons passé quelques séances).

Dans les semaines à venir, j’aimerais également l’emmener chez le vétérinaire pour faire un petit bilan, voir si elle a pris du poids depuis qu’on l’a, si elle est ok globalement et également pour transformer ses documents américains officiels en passeport européen afin qu’elle puisse voyager plus facilement avec nous si besoin. Et une fois qu’on aura tout ça, je l’inscrirai à une mutuelle comme nous l’avons fait avec Bertie. Après avoir commencé la rédaction de cet article, j’ai d’ailleurs été contactée par Agria, une assurance pour animaux et je pense que je vais m’y intéresser de plus près car celle de Bertie que nous avons depuis qu’on l’a adopté ne nous convient plus (on paye 5€ de plus depuis quelques mois juste parce qu’ils l’ont décidé).

Maintenant, tout ce qui nous reste à faire et d’attendre, de l’éduquer, d’être patients et de la choyer comme on l’a fait avec Bertie. Elle est heureuse et ça se voit mais on a encore du chemin à parcourir pour qu’elle soit totalement à l’aise au sein de la famille, quant à Bertie, il nous fait encore quelques mini crises de jalousie de temps en temps mais on met surtout ça sur des petites guerres de domination/territoire et ils jouent bien ensemble donc on ne s’inquiète pas, il s’habituera.

En attendant, on fait des câlins avec deux chiens dans les bras, on cuisine avec deux chiens dans les pattes, on ramasse deux fois plus de crottes en balade, on fait pipi avec deux chiens à nos pieds et c’est cool. Ça fait tellement de bien de voir Baguette heureuse. L’adoption de Bertie était merveilleuse mais sauver un chien est encore mille fois au delà en terme d’émotions, c’était compliqué, plus que prévu même, mais ça valait mille fois le coup.

About Marine

Blogueuse & Photographe. J'ai crée "Les dessous de Marine" en 2009 pour écrire sur les sujets que j'aime. Aujourd'hui, je parle de mode, beauté, voyage et bouffe avec une approche éco-responsable.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *