Hellfest 2018 – You can’t control it!

Cette année, pour la 5ème année consécutive, nous avons mis les pieds en enfer pour un week-end qui encore une fois aura marqué notre été ! Le Hellfest n’a plus rien à prouver en matière de professionnalisme et d’entertainment mais si vous doutez toujours du meilleur festival du monde, voici quelques photos pour vous donner envie d’y mettre les pieds… cette année peut-être ?

Les pass 3 jours seront en vente à 10h demain matin donc si vous comptez y faire un tour en 2019, il faudra être rapide ! Edit : Tout a été vendu en 2h

Et sinon… il restera toujours les pass à la journée qui seront en vente en début d’année prochaine, une fois la line-up annoncée ! Pour le moment le festival a révélé 5 têtes d’affiches : Mass Hysteria, Dropkick Murphy, Slayer, Carcass et Manowar ! Mais assez parlé de l’édition à venir, place aux souvenirs de 2018 ! Cette année j’ai pu avoir accès à un pass photos donc pour le coup, vous aurez le droit à un report un peu plus près des artistes, merci Roger pour ce pass, c’était une chance de pouvoir rentrer dans le pit photos !

Vendredi

Vendredi, le programme est déjà bien chargé !

On arrive sur la Warzone pour Uncommonmenfrommars, un groupe formé en 1998 qui n’avait pas joué ensemble depuis un moment et qui s’est reformé pour le Hellfest pour un live carrément cool ! Je ne connaissais pas du tout ce groupe de punk/rock et je ne comprends pas comment j’ai pu passer à côté ! C’est typiquement ce que j’écoute, dans la veine de Green Day et autres et je suis dégoutée de ne pas avoir connu le groupe lorsque j’étais ado ! En tous cas c’est une bonne découverte et j’ai pas mal d’albums à rattraper du coup !

Suite du programme, toujours sur la même scène avec Svinkels ! Pas vraiment un groupe de punk comme nous a habitué la scène mais s’il y a bien un groupe de rap qui est punk c’est bien celui-ci alors ils avaient au final totalement leur place sur scène et pour le concert ils ont fait fort en débarquant avec DJ Pone, leur DJ officiel et accessoirement le DJ de TTC, c’était d’ailleurs bien sympa d’entendre “Dans le club” en Dj live ! Concernant la performance du groupe, je n’avais pas de doute sur le fait que Gérard Baste arriverait à captiver la foule et en effet, tout le monde était bien chaud !

Nous sommes ensuite passés sur la Main Stage 2 pour voir le show de Stone Sour dont le leader n’est autre que Corey Taylor, le chanteur de Slipknot ! J’aime beaucoup Slipknot, je ne connaissais pas beaucoup Stone Sour mais Corey Taylor me fascine pas mal alors j’ai vite accroché !

Fin de soirée, dernier concert avec Bad Religion, l’un des plus grands groupes de punk au monde ! Là encore je connaissais déjà vite fait ce qu’ils faisaient, le punk pur et dur ce n’est pas trop mon truc (je préfère tout ce qui en a découlé dans les années 90), mais en live c’était parfait et je suis super fière d’avoir pu prendre le groupe en photos, le concert était canon !

Nous ne sommes pas repartis directement après Bad Religion car DJ Mike Rock mixait ce soir là donc on y a forcément passé une tête avant de repartir pour Nantes, dormir pour être en forme pour le reste du week-end ! Mix efficace comme toujours avec un mélange de tous les styles rock avec une bonne part de métal, Hellfest oblige !

Samedi

Samedi, début de journée en force avec Rise of the Northstar, un groupe de métal français qui envoie autant que les plus gros internationaux ! Ils méritent laaaargement le détour alors si vous les voyez à l’affiche d’un festival ou en concert près de chez vous, foncez ! Leur univers est basé sur la culture manga et le mix avec le métal rend carrément bien ! Un son énorme, un chant qui change par rapport au métal habituel et une identité visuelle parfaitement travaillée, l’ensemble est parfait !

Après une petite pause dans l’aprem, on a enchaîné avec Jonathan Davis (leader de Korn) et son groupe, pour être honnête, c’est un peu mou et je préfère mille fois Korn mais ça reste Jonathan Davis et pour le coup, j’étais surexcitée de pouvoir prendre des photos de lui depuis le pit !

Les allers-retours sur les deux Main Stages se sont enchaînés toute l’aprem avec Bodycount par la suite sur la Main Stage 2. C’était le 2ème passage du groupe au Hellfest et Ice-T arrive toujours à mettre de l’ambiance, même en pleine aprem ! Et petit bonus,Coco (sa femme) était là et si vous matiez E! entertainment dans les années 2000, vous comprendrez pourquoi j’étais contente de la voir !

Puis est arrivé le moment de voir Deftones ! C’était LE groupe que j’attendais le plus du week-end et je n’ai pas été déçue ! Je les avais vus une fois en festival mais n’avait pas vraiment profité du concert car j’étais arrivée en plein milieu mais j’étais TELLEMENT heureuse d’entendre les tubes que j’attendais en live, de Around the fur à Change en passant par My own summer !

Journée chargée oblige (je crois que j’ai passé ma journée à courir entre les deux Main stages, on a ensuite filé voir Limp Bizkit ! J’avais ADORÉ leur concert au Hellfest il y a 3 ans et celui-ci était une fois de plus beaucoup trop cool ! Limp Bizkit n’est pas un groupe de dingue en live mais leurs hits sont tellement ancrés dans mon adolescence (et dans celle de pas mal d’entre nous vue la folie de la fosse) que ça a donné un concert vraiment chouette et je pense que tout le monde dans la fosse a bien apprécié le moment !

Et pour finir, une fois de plus nous sommes allés voir DJ Mike Rock pour un set afin de finir la soirée (comme les trois soirs du week-end du Hellfest) !

Dimanche

Dimanche, dernier jour léger mais avec quelques concerts que j’attendais, nous sommes arrivés un peu tard, fatigués de la journée de la veille (too old for this shit) !

Début de journée avec Alice in Chains, je connaissais le nom du groupe depuis une éternité mais je ne savais absolument pas ce que c’était, agréablement surprise pour le coup, la prestation était top et c’était un plaisir à prendre en photo !

Nous avons enchaîné avec Iron Maiden que nous n’avons malheureusement pas pu prendre en photo depuis le pit et quel dommage, la scénographie était folle comme toujours. Et quand je dis folle je parle de scénographie qui inclue un avion sur scène, rien que ça, oui.

Et nous avons terminé la journée par Marilyn Manson, belle déception pour le coup par rapport à la prestation que nous avions vu de lui une semaine plus tôt mais ça reste toujours cool à voir, ça permettait de finir le week-end sagement mais bien, bon bilan pour ce week-end en tous cas, aller dans le pit photo était fou et je garderai de beaux souvenirs malgré les kilomètres parcourus pour atteindre la bonne scène au bon moment à chaque concert 🙂

Encore une fois nous avons peu côtoyé les petites scènes plus orientées métal mais comme toujours les Main Stages et la Warzone nous satisfont amplement, la War Zone était particulièrement bien garnie de concerts cool cette année ! Hâte d’être en 2019 ! Et vous ?

Sur ce, a très vite (au Hellfest ?) et merci encore à Roger pour l’accréditation !

About Marine

J'ai 27 ans et des cheveux qui changent de couleur au gré de mon humeur. J'aime les rouges à lèvres, les chaussures, les voyages, la musique et les tatouages.

You May Also Like

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *