,

Des règles plus clean pour le corps et l’environnement

Être passée de la pilule au stérilet sans hormones il y a de cela 3 ans est sûrement la meilleure décision que j’ai pu prendre pour ma santé… mais retrouver un cycle naturel m’a poussé à essayer de mieux comprendre mon corps et après avoir découvert que la pilule prise pendant 9 ans avait ruiné mon équilibre hormonal, je me suis décidée à prendre soin de moi et surtout, à prendre soin de moi durant mes règles.

Sous pilule, j’étais réglée à la minute près, j’avais des règles très légères qui duraient 3 jours grand maximum donc je ne me posais pas vraiment de questions, j’achetais une boîte de tampons et le tour était joué. Depuis l’arrêt de la pilule, j’ai découvert que j’avais un cycle, un vrai. Je le ressens, je le vois et même s’il me prend un peu la tête, ça m’a permis de mieux comprendre mon corps de façon générale et pour rien au monde je ne reprendrais la pilule, même si je douille à chaque règles sous stérilet.

Connaître son cycle et mieux anticiper

Il n’y a pas vraiment de secrets pour apprendre à mieux connaître son corps si ce n’est s’écouter et chercher les solutions les plus naturelles qui soient. Malgré mes syndromes pré-menstruels assez douloureux, j’ai décidé d’arrêter les anti-douleurs (du spasfon à l’antadys) qui au final m’empêchent de comprendre ce qui cloche à chaque fois. Ce n’est pas du tout la solution optimale qu’on s’entende bien et chacun son choix de prendre ou pas des anti-douleurs et ici c’était le mien, j’ai décidé de ne plus perturber mon cycle pour trouver au mieux la cause de mes douleurs et là dessus, c’est en cours !

En revanche, s’il y a bien quelque chose qui m’a aidé à mieux comprendre et suivre mon cycle c’est l’application Clue ! Si vous ne la connaissez pas encore, c’est une application gratuite qui permet de noter tout ce qui arrive durant votre cycle… votre état de fatigue, vos douleurs mentruelles, votre humeur, etc, je trouve ça super pratique et au bout d’une petite année d’utilisation, j’ai commencé à voir pas mal de récurrences qui m’ont permis de mieux anticiper certaines périodes de mon cycle, de prévoir la date de mes règles et de savoir quoi faire à quel moment ou pas (comme ne pas prévoir de choses importantes la veille de mes règles par exemple) !

Une fois que vous avez toutes ces informations en main, ÉCOUTEZ-VOUS ! Oui, les médecins ont souvent raison mais on sait toutes à quel point certains gynécologues peuvent aussi minimiser les douleurs menstruelles et votre avis de façon générale. Faites vous confiance, vous pourrez alors vivre nettement mieux les périodes les plus difficiles et surtout, trouvez un bon médecin. Si cela vous intéresse, le site Gynandco répertorie les médecins “féministes” de votre ville ou tout du moins, ceux qui sont réputés pour écouter les femmes, je trouve cette initiative vraiment chouette et pratique si vous avez du mal à trouver une oreille attentive.

Le syndrome du choc toxique

Dans un article où l’on va parler de protections hygiéniques, je pense que c’est important d’aborder le sujet du syndrome du choc toxique. Il est provoqué par du sang stagnant qui provoque par la suite une violente infection. Les conséquences peuvent être fatales et c’est un réel problème qui n’est jamais assez abordé. Quand vous utilisez un tampon, une cup ou quoi que ce soit d’interne, vous risquez un syndrome du choc toxique, tout le monde est plus ou moins porteur de la bactérie mais tout le monde ne la développe pas forcément. Pour l’éviter en tous cas, il faut changer ses protections hygiéniques régulièrement et éviter de les garder plus de 6h d’affilé, en soit, pour bien faire, il faudrait donc éviter les tampons et les cups menstruelles la nuit pour éviter ce problème. Il faut également éviter les tampons trop absorbants qui donnent l’impression de devoir être changés moins souvent alors que ce n’est pas le cas… Le mieux donc ? Ne pas porter de protections internes la nuit et dans le cas où vous ne pourriez pas en changer régulièrement.

Éviter les protections toxiques

Si je trouve ça génial que certaines puissent fonctionner au “free flow” (en gros on contrôle ses règles comme une envie de pipi), j’ai de mon côté encore et toujours besoin de protections hygiéniques. Je pense que comme beaucoup de monde, j’ai longtemps utilisé des tampons ou serviettes Nana, Tampax, etc sans trop me poser de questions parce que ces protections se trouvaient facilement partout et qu’on ne nous avait jamais averti du danger MAIS désormais les règles ont changées et on commence à se rendre compte de tout ce qu’on ne nous a fait ingérer ou mettre dans le corps sans se poser de questions. Il y a de cela deux ans j’ai donc arrêté d’acheter ces marques pour opter d’abord pour des protections que je trouvais en pharmacie (avec une fonction probiotique pour renouveler la flore) puis j’ai ensuite opté pour des protections en coton bio sans additifs que je trouvais chez Biocoop et Naturalia. C’est de plus en plus simple à trouver mais on ne trouve pas encore ce genre de protections dans les supermarchés classiques, pour le moment on doit donc forcément aller se fournir ailleurs et c’est bien dommage ! Alors comment éviter les protections toxiques ?

Les tampons et serviettes non toxiques

Depuis quelques années on trouve heureusement des protections hygiéniques qui ne contiennent aucun produits toxiques. De mon côté, j’achète de temps en temps les tampons de la marque Natracare chez Biocoop ou Naturalia. Ils sont à un prix raisonnable et sont, à mon sens et après avoir testé plusieurs protections du même genre, les meilleurs que l’on puisse trouver en “supermarché”.

Et pour consommer encore plus raisonnablement et localement, lorsque j’en aurai besoin, je commanderai désormais mes protections auprès de Jho, une entreprise Nantaise qui propose des protections hygiéniques bio et sans produits toxiques. Petit côté pratique, ils proposent également des abonnements qui permettent de ne jamais avoir à y penser et de ne pas payer de frais de port à chaque fois ! Ils proposent des tampons, des serviettes et des protège-slips, de quoi passer des règles entières sans produits toxiques !

Passer à la cup

Je n’utilise qu’occasionnellement des tampons ces derniers mois car je suis désormais passée à la cup ! Si l’idée d’en utiliser une m’a longtemps rebutée, j’ai finalement décidé de lui laisser une chance en début d’année, j’ai acheté la mienne sur le site Dans ma culotte et depuis, je rechigne à repasser à des tampons quand je dois le faire…

Outre son argument écologique et économique de taille (on en achète une à 20€ et elle nous fait des années), je dois dire qu’elle a en plus un côté assez pratique contrairement à ce que l’on pourrait penser. Pas besoin d’avoir à penser à acheter des protections hygiéniques, vous n’avez besoin que d’une cup pour tout votre cycle. Je la stérilise en début et fin de cycle et autrement un simple lavage à la main suffit ! Pour le choix de la cup, je vous conseille de commencer avec une petite (à moins d’avoir eu des enfants), elle vous permettra de vous entraîner à l’insérer facilement et une fois que vous aurez maîtrisé le petit format, vous pourrez passer à la grande si la petite n’est pas suffisante !

Pour ce qui est de l’insertion et pour la retirer, je me suis fait une grosse peur la première semaine d’utilisation, je n’arrivais VRAIMENT pas à la retirer, je paniquais et ça empirait les choses. Si vous galérez au début, dites vous que ce n’est qu’une question d’habitude et vous apprendrez petit à petit à la retirer et la remettre facilement, j’ai mis 2/3 cycles avant de la maîtriser, n’hésitez pas à insister, ça vaut le coup !

Le côté le moins pratique de la cup est évidemment celui du cas où vous devez changer votre cup en public… cela arrive assez régulièrement qu’il n’y ait pas de lavabo dans des toilettes et si je sais que je cela risque de m’arriver, j’opte pour des tampons avant de partir plutôt que la cup. La cup est donc pratique à condition d’avoir toujours de bonnes conditions pour se changer.

Les culottes menstruelles

Ma petite révolution ! J’ai découvert les culottes menstruelles cette année avec la marque THINX, j’ai commandé deux shorties “Hiphugger” et je les ai tout de suite adoptés. Ces culottes sont assez bluffantes, elles absorbent parfaitement votre flux et ne donnent pas l’impression d’avoir une serviette hygiénique ou quoi que ce soit, pas de sensation “d”humidité”, pas d’odeurs, c’est vraiment top et je me demande comment j’ai pu faire sans avant. C’est absolument parfait pour la nuit et si en journée je préfère les cumuler à une cup quand mon flux est abondant, je pense que ça peut suffire pour pas mal de monde, je ne porte d’ailleurs que ça la nuit et c’est la solution parfaite pour dormir tranquillement ! Il y a plusieurs types de culottes suivant votre flux mais de mon côté je n’ai testé que les Hiphugger que je trouve parfaits, l’élastique de la culotte est super agréable et ne serre pas le ventre, bien pensé !

Et si vous cherchez une alternative française, sachez que FEMPO propose une culotte et un shorty 100% en coton bio soit une compo encore plus clean que les THINX et un design plus minimaliste qui donne l’impression de porter une petite culotte en coton ! C’est discret, bien fait, français, et pour couronner le tout, leurs culottes absorbent plus que les THINX. La marque m’a envoyé un de leurs shortys en test, je l’ai crash-testé, approuvé et vous le recommande à 1000% ! Je pense que c’est aussi idéal pour des premières règles en alternative aux serviettes hygiéniques qu’aucune jeune fille ne veut porter en général ^^

Aujourd’hui cela fait que j’ai actuellement 4 culottes menstruelles et c’est un bon mix même si j’aimerais en avoir 2 de plus pour éviter d’avoir à les laver et les faire sécher à la chaîne (car ça sèche moins vite qu’une culotte normale à cause du grand pouvoir absorbant), je pense investir dans d’autres culottes FEMPO prochainement car si j’ai découvert les culottes menstruelles avec THINX, je dois avouer préférer au final les FEMPO pour leur simplicité et le fait qu’elles absorbent plus que les THINX ! Si ça vous dit de les tester mais que vous avez peur de sauter le pas, FEMPO m’a donné un code promo qui permet d’être remboursée si jamais les culottes ne vous conviennent pas en utilisant le code MERCIMARINE lors de votre commande ! Cela vous laissera 60 jours pour tester la culotte et si elle ne vous plait pas, vous pourrez la renvoyer 🙂

Les serviettes lavables

Culottes lavables, cup réutilisables à l’infini, ne manque plus que les tampons et serviettes réutilisables. Si ce n’est pas encore le cas pour les tampons, les serviettes, elles, existent depuis déjà un petit moment et elles sont de plus en plus performantes ! On trouve désormais de super serviettes hygiéniques lavables et l’entretien est assez simple, on rince à l’eau froide puis on lave à la machine avec son linge ! De mon côté j’avais acheté les miennes chez Dans ma culotte et elles étaient très bien mais ne portant pas forcément de serviettes hygiéniques avant, je ne me retrouvais pas forcément dans cet usage et j’ai laissé tomber, d’autant plus que l’arrivée des culottes menstruelles a rendu les serviettes un peu inutiles à mon goût ^^

Mes protections périodiques suivant mes règles

Voici un petit aperçu de la façon dont j’utilise les différentes protections périodiques, pour vous montrer qu’il y autant de façon de consommer que d’individus 🙂 Des règles “durables”, c’est un petit investissement, de mon côté j’ai désormais 4 culottes menstruelles et une cup soit un investissement d’environ 130€ au total mais je suis désormais tranquille pour quelques années et les culottes permettent un tel confort que je ne regrette pas mon investissement !

Veille des règles

Lorsque je commence à sentir des crampes qui annoncent le début de mes règles, je porte une culotte menstruelle afin de prévenir d’éventuels spottings et avoir l’esprit tranquille.

Tous les jours de mes règles, la nuit

Je porte une culotte menstruelle, peu importe le flux, je ne porte rien d’interne afin d’éviter un choc toxique ou même une infection plus minime.

1er et 2ème jour des règles, je sors tous les moyens possibles.

Je porte une culotte menstruelle + ma cup que je “vide” régulièrement. La culotte n’est normalement pas utile mais c’est une petite précaution que je préfère prendre en cas d’accident avec la cup !

3ème et 4ème jour

Je porte ma cup sans culotte menstruelle en général car le flux est moins abondant.

5ème et dernier jour normalement

Je porte uniquement une culotte pour absorber le flux minime du dernier jour !

Comme je le disais plus haut, il y autant de façon d’aborder les règles que de femmes mais une chose est sûre, on a aujourd’hui le choix concernant les protections hygiéniques, on peut désormais choisir de mieux vivre nos règles et avec des méthodes qui ne nous ruinent pas la santé alors autant les adopter quand on le peut ! N’hésitez pas si vous avez des questions, passer à certaines de ces solutions peut être un peu fastidieux donc je suis là pour répondre aux questions si besoin !

About Marine

J'ai 27 ans et des cheveux qui changent de couleur au gré de mon humeur. J'aime les rouges à lèvres, les chaussures, les voyages, la musique et les tatouages.

You May Also Like

16 comments on “Des règles plus clean pour le corps et l’environnement

  1. Merci pour cet article super complet Marine ! Quand je ne suis pas sûre d’avoir accès à un point d’eau, je mets une petite bouteille d’eau dans mon sac à main et je la nettoie au dessus des toilettes 🙂

    • Ah pas bête ! J’avoue que j’aurais peur de manquer d’eau ou quoi haha mais il faudrait que j’essaye !

  2. Je vais te piquer l’idée de l’application ^^. Ca m’aiderait bien pour mieux gérer pour les prochains cycles. Autant j’ai de la chance car depuis que j’ai mes régles, je ne souffre pas ou très peu de douleurs physiques mais j’ai constaté et je me demande si ça joue pas là-dessus, que les quelques jours précédents l’arrivée, niveau humeur, c’est juste l’horreur :/ et même quand tout va bien. Du coup, je vais me noter tout ça, on verra … En tout cas chouette article, ça donne quelques idée, j’aime bien celles des culottes ^^.

    • Oui carrément c’est vraiment super pratique pour se rendre compte des choses qui paraissent à priori normales mais qui ne le sont pas… !

  3. Merci pour cet article! De lire que les culottes tiennent la nuit entière me les fait envisager au plus vite! Au fil du temps j.ai aussi réussi à analyser efficacement mon cycle. Je sais que la première nuit est la plus terrible (relevée 1 à 2 fois pour nettoyer ma coup. Nuit de 6/7h en moyenne), le lendemain matin’ c’est là que c’est le plus fort et que la migraine ophtalmique arrive. Ensuite, passé ce cap, la tempête est passée, ça redevient plus calme. Effectivement, d’analyser me fait vivre mieux mon cycle. Je suis passée aussi à la cup en janvier. Et depuis, aucun regret à part le côté hyper ensanglanté des premiers changements. Mais c’est tellement simple comme protection! Mon corps l’apprécie beaucoup plus que ses anciens potes, les tampons!

    • Oh j’avoue les premières fois perso j’ai failli tourner de l’œil à la vue du sang hahaha ! Mais franchement les culottes ça change vraiment la donne, pour la nuit c’est vraiment génial, une bonne façon de dormir tranquillement !

  4. Moi, je ne me fais vraiment pas à la Cup, c’est une douleur terrible de la mettre. En revanche, les culottes de règles, j’adore !

  5. Merci pour les marques de culotte et le nom de l’application ça va bien me servir. Je viens d’arrêter la pilule et ma solution c’est zéro moyen de contraception pour l’instant ( et c’est pas pour faire un bébé !!!!)., la cup j’ai essayé et j’ai fait l’erreur de la mettre la nuit, résultat cystite direct ; je l’ai jeté tellement j’étais dégoutée. Pour moi la solution c’est d’utiliser seulement des tampons avec des probiotiques qd je me baigne et le reste du temps serviette

  6. Merci pour ton article ! Je connaissais Think et Dans ma culotte, mais pas les deux autres entreprises francaises 🙂

    Par rapport au stérilet + cup, cela m’a été déconseillé par ma gynéco car elle pense que ca risque de déplacer le stérilet et donc de le rendre inefficace. Est-ce que tu as un avis là-dessus ? Ca m’embête de ne plus pouvoir porter ma cup…

    Bises!

    • Hello ! La cup est située bien plus bas, si ton stérilet est bien implanté normalement il n’y a pas de soucis possible 🙂 Je fais checker si le mien est bien implanté plus régulièrement qu’avant et il n’a pas bougé d’un poil après un an d’utilisation de cup, c’est un peu un mythe mais ça peut arriver si le stérilet est mal implanté je pense !

  7. Super article ! Je viens d’arrêter la pilule après plus de 15 ans. Ça fait 2 cycles, impression de me redécouvrir, je suis à l’affût du moindre signe. J’ai noté tous les symptômes du 1er, et faire pareil pour ceux qui viennent, du coup merci pour l’application Clue, je vais la dl.
    J’ai acheté des serviettes lavables. Hélas je pars quelques jours en Europe et je trouve ça moyen de me trimbaler avec sans pouvoir les laver, ce n’est pas super pratique . Du coup ça sera surement pour la prochaine fois. pour la cup, je n’arrive pas à m’y résoudre.

    • Oui j’avoue les trucs lavables c’est pas super pratique en déplacement :/ Là on part en vacances et je pense prendre des tampons + mes culottes quand même car la cup ou les serviettes lavables c’est pas évident à gérer ailleurs que chez soi :/

  8. Super article ! Les protections classiques commencent à m’irriter et je ne supporte plus ma cup (mycose à répétition malgré une stérilisation avant, pendant et après les règles…). Je vais regarder côté protection cleans et culottes 🙂
    Alors merci pour ton feedback précieux.

    • Oh mince trop dommage pour la cup ! Si tu ne supportes rien d’interne j’avoue que les culottes peuvent être top !

  9. Super article !!!
    J’utilise clue depuis un an maintenant, j’ai arrêté la pilule après 12 ans sans trop me poser de questions mais l’envie de “naturel” et de respect du corps fait son cheminement ! Clue est une super appli et la reconnexion avec son corps quelque chose d’assez incroyable après des années d'”anesthésie hormonale” Prochaine étape les culottes de règles a tester 🙂
    Merci pour ton partage d’expérience et tous ces bons plans 😀

  10. J’ai découvert FEMPO il y à quelques temps et wahou, j’ai lu pleins d’articles ou j’entend beaucoup de bonnes choses sur cette marque, j’attends un peu pour pouvoir m’en commander 2 ou 3

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *