Je changerai peut-être d’avis lorsque j’aurais 40 ans et de vrais cheveux gris mais en attendant, les reflets argentés m’ont toujours fasciné. La « faute » à mon arrière grand mère, Hélène (mamie laine), ses cheveux étaient longs, argentés et souvent coiffés en gros chignons ou longues tresses. Elle était l’image même de la personne que j’aimerais être à 90 ans, une belle femme qui sentait bon les météorites de Guerlain avec des cheveux gris assumés et plein d’histoires à raconter.
À défaut d’avoir 90 ans (j’ai encore un peu le temps pour ça), j’utilise moi aussi les météorites de Guerlain et j’ai opté pour les cheveux gris, l’une de mes colorations temporaires préférées pour l’hiver pour la mine ultra fraîche qu’elle donne !

7
Share